16 avril 2006

Quand la délocalisation a du bon !

head

Je vois d'ici vos petites têtes étonnées : vous vous demandez le rapport entre Kaamelott (série courte française exceptionnelle s'il en est) et la délocalisation. Non non, Kaamelott ne va pas être tourné en Asie avec des petit chinois chargés de fabriquer les accessoires et les armures pour une rémunération de 3 € 32 par an. En fait, c'est très simple : tout le tournage de la série va désormais se passer dans la ville natale d'Alexandre Astier (créateur, réalisateur, acteur principal, scénariste, et il emmène sûrement le café) et de la plupart des comédiens : Lyon !

Petit rappel des faits, si vous le voulez bien. Jusqu'alors, le tournage de la série était divisé en deux parties : les extérieurs étaient tournés au
Château de Montmelas, magnifique monument historique situé dans le Beaujolais, et les intérieurs étaient tournés à Paris, dans une usine desaffectée rachetée par CALT, la boite de prod.

Désormais, tout va donc être plus facile pour tout le monde : le tournage se passe intégralement à Lyon, et basta. Ainsi, les extérieurs restent au Chateau de Montmelas, et les intérieurs se tourneront au Studio 24, vrai studio de cinéma implanté à Villeurbannes. Kaamelott possède donc maintenant un vrai studio qui possède toutes les caractéristiques nécessaire à un bon tournage : plafond haut, sources lumineuses éloignées, isolation sonore parfaite... Ca change de la vieille usine retapée, avec le bruit quotidien du vélo de Georgette qui va chercher le pain.

Posté par Mr Canard à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Quand la délocalisation a du bon !

Nouveau commentaire